Jean Pierre Kraemer (JP Performance) : La fortune de l’entrepreneur

millions d'euros
euro
Date de naissance 12 septembre 1980 (41 ans)
Né en Plettenberg, Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne
nationalité Allemagne
profession Entrepreneur, YouTube, Modérateur
Nom et prénom Jean-Pierre Kramer
surnom JP
compagnie Performances JP

Quelle est la Fortune de Jean Pierre Kraemer (JP Performance) ?

JP Kraemer, de son vrai nom Jean Pierre Kraemer, fait le ménage dans la scène automobile allemande, du moins sur internet. Après tout, il n'y a actuellement aucune autre chaîne YouTube qui a plus de succès dans le secteur automobile en Allemagne que JP Performance. L'entrepreneur et producteur de vidéos web est déjà passé à la télé. L'entrepreneur astucieux profite de ses apparitions à la télévision et sur Internet pour mieux faire connaître son entreprise, JP Performance GmbH, dont le siège est à Dortmund. L'estimée La Fortune de Jean Pierre Kraemer est de 10 millions d'euros.


La carrière de JP Kraemer


Revenus de JP Performance
Cette carrière est décidément solidement ancrée. Après tout, JP Kraemer lui-même a suivi un apprentissage de vendeur de voitures chez Porsche. Il était alors directeur des ventes chez 9ff, tuner Porsche bien connu. Jean Pierre Kraemer a donc eu l'opportunité au cours de son parcours professionnel d'acquérir les connaissances nécessaires à son activité indépendante. Depuis 2012, il a du succès avec JP Performance.

Créé en 2007 JP avec Sidney Hoffman le Cinq étoiles Performance GmbH à Dortmund. Ensemble, ils ont obtenu leur propre docu-feuilleton en 2009, Les professionnels PS - plus de puissance du pot, diffusé sur DSF (aujourd'hui Sport1). Les locaux commerciaux et les ateliers de la société commune ont servi de lieu de tournage. En 2012, les partenaires commerciaux se sont séparés, après quoi Jean Pierre Kraemer a fondé sa propre entreprise JP Performance GmbH avec un atelier de réglage automobile.


De ses reportages pour RTL Nitro, pour lesquels l'entrepreneur à la fois 2106 et 2017 en direct de la course de 24 heures du Nürburgring était là, jusqu'à sa propre chaîne YouTube, la star de YouTube d'aujourd'hui a pu augmenter son niveau de notoriété de plus en plus ces dernières années. Cela l'a même aidé à participer au TV total Stock Car Crash Challenge chez ProSieben. En 2014, il a pu décrocher la troisième place de cette folle compétition et donc la médaille de bronze. Sa participation aux Championnats du monde de Wok en 2015 devrait également laisser de bons souvenirs à de nombreux fans inconditionnels.


JP Performance a de grands objectifs


Crédit à Jean Pierre Kraemer
Jean Pierre Kraemer s'est fixé des objectifs ambitieux, qu'il atteint généralement. En août 2017 il a ouvert son propre fast-food – bien sûr pas sans l'avoir annoncé de manière très publique sur YouTube au préalable. Cette entreprise fait également le jeu de sa société principale, JP Performance GmbH. Après tout, le restaurant possède sa propre salle d'exposition, afin que les fans de voitures puissent admirer en direct et en couleur certains des joyaux de la flotte de Kraemer.

Quelques mois plus tard, Jean Pierre Kraemer fait à nouveau la une des journaux. Avec Jan-Erik Slooten et Lucas Luhr, il avait un a fondé sa propre équipe de course, qui devait participer à l'ADAC GT Masters. L'IronForce Racing Team a pu démarrer avec une Porsche 911 GT3 R. En décembre 2017, l'entrepreneur occupé a également annoncé qu'il apparaîtrait désormais en tant qu'importateur pour le fabricant de jantes Rotiform Wheels, originaire des États-Unis d'Amérique, l'une des nations de réglage au sens large.


Gains avec YouTube et boutique en ligne

Qu'il s'agisse de son apparition chez Markus Lanz en 2016 ou de sa participation au grand championnat ProSieben Völkerball en 2017, Jean Pierre Kraemer sait assurément se présenter et présenter son entreprise. Sa chaîne YouTube compte désormais plus de 1,5 million d'abonnés fidèles - et ça continue. Ainsi, JP Kraemer s'est également assuré un autre pilier sur cette voie. Après tout il gagne aussi plusieurs milliers d'euros par mois avec ses vidéos YouTube. Karl Ess a déjà analysé cela et estimé les revenus YouTube mensuels de JP Performance. Karl Ess a également inclus des commissions, des ventes dans la boutique en ligne et bien plus encore.

En tout cas, il est certain que JP Kraemer est financièrement très bien positionné au vu des actifs commerciaux qu'il a gagnés et continue de gagner dans le domaine du tuning automobile. JP a également sa propre boutique en ligne avec des vêtements de sa marque Vêtements JP, ce qui bien sûr remplit encore plus ses coffres. JP a construit de nombreux piliers, qui s'harmonisent et s'imbriquent les uns avec les autres.

Sources des images :
Photo de couverture : Axel Schwenke [CC BY-SA 2.0]via Wikimedia Commons
© JD (fr.wikipedia.org) [CC BY-SA 4.0]via Wikimedia Commons